Le Retour à la Terre avec Catherine Chalom

Quand avez-vous ouvert ? Nous avons ouvert Le Retour à la Terre il y a 3 ans.
When did you open the store? We opened “Le Retour à la Terre” (Return to Earth) 3 years ago.
Avez-vous grandi à Paris ? Je suis née à paris. J’ai grandi à paris tout en passant du temps à la campagne dans une ferme de famille.
Did you grow up in Paris? I was born in Paris. I grew up in here, but often spent time in the country side on our family’s farm.
 
Pourquoi avez-vous choisit le nom « Le Retour à la Terre ? » J’ai choisi ce nom parce qu’après avoir grandi dans une grande ville, j’ai acheté une ferme à la campagne où nous passons nos week-ends et où nous élevons des animaux.
How did you choose the name « Return to Earth? » I chose the name because after having grown up in a big city, I bought a farm where we spend our weekends and raise animals.
Quelles études avez-vous fait ? J’ai fait une école d’ingénieur. J’ai travaillé pendant 25 ans dans la banque,  dans la finance puis dans l’industrie.
What did you study ? I went to engineering school. I worked for 25 years at a bank, then in finance, and then in the industry.

Comment avez-vous décidé de vous lancer dans ce projet ? Comme beaucoup de gens, je suis passée par la crise de la quarantaine. J’ai fait un bilan professionnel, j’avais des engagements politiques, des adhésions citoyennes, j’étais adhérente de Greenpeace, je supportais depuis des années d’une association qui s’appelle Nature et Progrès . A la suite de ce bilan, j’avais 45 ans, 4 enfants à charge et ça ne m’était jamais venus à l’idée de créer une entreprise. Je me suis rendue compte que le bio c’est à la fois être proche de la nature et de l’écologie mais pas pour autant refuser le progrès. Il faut avoir une vision globale de la vraie bio : une bio paysanne, une bio authentique et pas une bio industrielle. La philosophie, c’est le respect de la tradition, tout en ne refusant pas le progrès.

How did you decide to start this project? Like a lot of people, I went through a bit of a mid life crisis. I was engaged politically and a member of the Greenpeace. For years I supported an association called Nature et Progrès. At this point,  I was 45 years old, had 4 kids to take care of and the idea of having my own company had never even entered  my mind.Then I realized that being organic is about being close to nature and ecology and advancing. It’s important to have a world view of the real organic: one that comes from the earth, that is authentic, and not and industrial organic. The philosophy is about respecting tradition, without refusing progress.
Plus d’infos »